7 idées pour favoriser le bien-être en entreprise

bien etre en entreprise
Ecrit le 27/11/2023 - Mise à jour le 27/11/2023

Le bien-être en entreprise, on en parle, mais le mieux c’est d’agir ! En tant qu’élu du Comité Social et Économique, l’une de vos missions consiste justement à préserver ce capital, qui joue un rôle bien plus important qu’on le pense dans la vie des salariés. Voici 7 idées à implémenter pour que les employés se sentent bien lorsqu’ils viennent travailler.

 

Quel est le rôle des élus CSE en matière de bien-être en entreprise ?


Puisqu’ils héritent des missions du CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail), les élus CSE sont des acteurs de l’amélioration constante de la qualité de vie au travail. Dès le début de leur mandat, ils sont chargés :

  • D’identifier les sources de mal-être dans l’entreprise (stress, risques professionnels, etc.) ;
  • De proposer et de soutenir la mise en œuvre de mesures pour inverser le phénomène ;
  • Renforcer le dialogue social sur le bien-être professionnel entre les salariés et leur hiérarchie ;
  • Recueillir de manière informelle les réclamations individuelles et collectives ;
  • D’organiser un diagnostic social pour définir les besoins des salariés et les priorités en matière de santé et de sécurité.
     

Comment définir le bien-être en entreprise ?


Le bien-être en entreprise est un élément clé dans l’épanouissement général et de la bonne santé des salariés, donc, du développement de ladite entreprise. Lorsque ce facteur est pris en considération, lorsque des actions concrètes sont mises en place et surtout durablement, les résultats ne tardent pas à se faire sentir : productivité, fidélisation, créativité, innovation. 


Quels sont les signes du mal-être au travail ?


Même si chaque employé est unique, plusieurs signes communs montrent qu’il est temps de se préoccuper du bien-être dans l’entreprise :

  • Une détérioration croissante et inhabituelle de l’organisation au sein d’une équipe ou chez un collaborateur en particulier.
  • Des comportements qu’on pourrait lier à une perte de motivation, tels que des retards, une qualité de travail en baisse, ou une fréquence croissante d’absences.
  • Des plaintes de plus en plus fréquentes sur la santé physique, comme des migraines, des douleurs musculaires, des problèmes de sommeil, ou encore des trous de mémoire.
  • L’apparition de comportements addictifs, tels que la consommation excessive d’alcool ou de médicaments.
  • Un changement de personnalité, avec des épisodes de colère, de tristesse, voire de dépression.

 

7 idées pour se sentir bien au travail

Voici 7 idées que les élus peuvent proposer à l’employeur afin d’améliorer le bien-être dans l’entreprise.

 

À l’intérieur de l’entreprise


La création d'une vraie salle de repos


La salle de repos doit permettre à chaque personne qui s’y rend de déconnecter du travail, même pendant quelques minutes. Idéalement, elle privilégie l’hygiène et la propreté, bénéficie d’un éclairage spécialement pensé pour créer une atmosphère relaxante. Elle doit être dotée d’équipements pratiques (machine à café, bouilloire, four à micro-ondes, réfrigérateur, etc.) et qui donnent envie aux employés de les utiliser régulièrement. Enfin, citons la variété des aménagements, qui peut inclure une mini bibliothèque, un babyfoot, un coin lecture, des fauteuils de sieste, tapis pour s’allonger, etc.


Le mobilier ergonomique


Le mobilier ergonomique n’est plus un luxe, mais une nécessité. À l’ère du mal de dos, du syndrome du canal carpien et autres douleurs liées à la posture au travail, il existe une pléthore de solutions pour préserver la santé physique des salariés. Certaines entreprises proposent non seulement ce type d’équipement, mais également des intervenants pour aider les utilisateurs à optimiser leur réglage et leur utilisation.

 


Le télétravail


Le télétravail est en marche depuis la pandémie, une bonne nouvelle pour les salariés qui préfèrent ce mode opératoire. L’article 1222-9 du Code du travail prévoit que le télétravail peut être mis en place par écrit dans le cadre d’un accord collectif ou par l’élaboration d’une charte unilatérale par l’employeur après avis du CSE, qui joue un rôle consultatif essentiel.


Les horaires plus flexibles


Entre les transports et la vie personnelle, la vie professionnelle peut devenir une source de stress pour certains employés. Les horaires flexibles permettent aux salariés d’adopter une organisation personnelle et professionnelle qui leur ressemble véritablement. À la clé, un gain de sérénité, donc de productivité et de la gratitude envers l’employeur.


Des bureaux personnalisés


Dans les open spaces, il peut être difficile de se sentir « à sa place ». En effet, les salariés partageant l’espace sur plateau ont tendance à se sentir mieux lorsqu’ils ont la possibilité de personnaliser leur poste. Accessoires pour aménager, petites décorations, stickers, les possibilités ne manquent pas.
 

À l’extérieur de l’entreprise


Oui, le bien-être au travail se joue également à l’extérieur de l’entreprise ! Un salarié qui a profité de son temps libre pour se faire plaisir, seul, à deux ou en famille revient travailler en étant revigoré. C’est là que le CSE peut mettre en place des avantages toujours très appréciés, à travers, par exemple, les chèques-cadeaux et les subventions.


Le chèque-cadeau 


Remis aux bénéficiaires lors des grandes occasions de la vie (mariage, naissance, rentrée scolaire, etc.), ce dispositif permet de soutenir financièrement, de remercier et fidéliser les salariés. Qu’il soit distribué sous format papier ou de carte de paiement électronique, quelle que soit sa valeur, il s’échange contre des produits ou des services auprès d’un réseau de commerçants, d’une enseigne en particulier ou de différentes marques.


Les subventions


Les subventions CSE permettent aux bénéficiaires de participer à un large éventail d’activités culturelles, sportives, mais aussi de voyager. Parmi les avantages bien-être à proposer, citons :

- Les subventions culturelles ;

- Les réductions tarifaires (billetterie) ;

- Les activités sportives ;

- Les vacances et voyages.

 

Le bien-être en entreprise est loin d’être une question superficielle. Au contraire, en prenant en considération cet aspect de la vie des salariés, le CSE participe activement à leur épanouissement en tant qu’individus, mais également en tant que travailleurs.

 

guide nouvel élu cse

Guide du nouvel élu CSE

Découvrez toutes les clés pour vous aider à commencer votre mandat sereinement.

Je télécharge

Je suis un élu de CSE et je souhaite échanger avec un conseiller sur mes besoins

* : Champ obligatoire
discover

Découvrir nos offres

En savoir +

Le saviez-vous ?

Le plafond de la sécurité sociale augmente de 5,4 % au 1er janvier, portant ainsi le plafond d'exonération des chèques-cadeaux à 193,20€ en 2024.

Découvrir les solutions Kadéos

0 ans

d'expérience

0

clients

0

partenaires marchands

0 M

DE Bénéficaires